Rechercher
  • Stéphanie

Et si vous preniez vraiment soin de vous?



‘Je suis épuisée’, ‘je n’ai pas de temps pour moi, ‘je me sens tellement seul’ etc


Voilà le genre d’expressions que j’ai beaucoup entendues en cette fin d’année pas comme les autres. Beaucoup de projets sont en berne, le moral d’un grand nombre d’entre nous est dans les chaussettes et jamais autant de messages ne se sont terminés par ‘prenez soin de vous’. La période justifie grandement l’expression mais que signifie-t-elle vraiment (au-delà du respect des gestes barrières lié à la crise sanitaire) ?


Le souci de soi est d’abord un concept philosophique. Du temps de la Grèce Antique, Socrate poussait Alcibiade à s’occuper de lui et entendait par là qu’il prenne soin de son âme. Selon Michel Foucault, philosophe contemporain, le souci de soi demande de se préoccuper de soi-même comme le ferait un ami, de s’inquiéter pour soi, et d’agir en conséquence.

Prendre soin de soi, c’est finalement être à l’écoute de soi.

Trop occupés à penser et à faire, il ne va pas de soi de prendre soin de soi. Ceci est pourtant essentiel. Prendre soin de soi permet non seulement de retrouver un sentiment de bien-être et de rester en bonne santé (mentale, physique et émotionnelle) mais également de prendre soin des autres (ses proches, ses collaborateurs, ses équipes).


En cette veille de noël, prendre soin de soi semble alors être le cadeau le plus précieux que l’on puisse se faire à soi et faire aux autres.


Quelques pistes pour prendre soin de soi :

- Écouter et respecter son corps

Lui accorder le repos dont il a besoin, bien le nourrir, le mettre en mouvement, l’écouter quand un mal se fait sentir. Ne pas laisser le stress gouverner sa vie et prendre conscience que le burn out n’arrive pas qu’aux autres. Cela semble évident et pourtant, combien sommes-nous à avancer la tête dans le guidon ou à tirer sur une corde qui n’est pas loin de rompre ?


- Pratiquer des activités qui font du bien

Faire du sport, écrire, prendre un bon livre, écouter un podcast, cuisiner son plat préféré. Entre les visioconférences qui s’enchaînent et les tâches quotidiennes, il est plus que nécessaire de s’accorder des moments à soi et de s’adonner à des activités qui nous ressourcent.


-Réinventer le lien social

Faire comme on peut avec les règles du moment qui limitent nos déplacements et nos interactions : passer un coup de téléphone, partager un apéro sur un palier de porte, faire les courses d’une personne vulnérable. Mis à rude épreuve avec la crise sanitaire, le lien social n’en reste pas moins nécessaire à notre équilibre.


- Apaiser son esprit

Méditer, pratiquer la cohérence cardiaque, faire du yoga, se promener dans la nature sont des manières efficaces d’appuyer sur pause, de lâcher le mental et l’autosabotage. Prendre conscience de notre existence et de notre interdépendance permet au final de relativiser de nombreux problèmes et d’appréhender l’année qui arrive plus sereinement.


Et vous, que faites-vous pour prendre soin de vous ?

5 vues0 commentaire